Le représentant du grand référent Al-Sayyad Al-Sistani: un politicien qui veut réussir dans sa politique doit suivre ces commandements, et son cœur doit éprouver de la compassion.

Sermons du Vendredi

2016-04-03

289 visites

Le représentant du grand référent Al-Sayyad Al-Sistani, son Eminence Al-Sayyad Ahmad Al-Safi, a donné quelques conseils issus de la lettre de l\'Imam Ali (as), adressée à Malik Al Achtar, Gouverneur d\'Egypte, où il expliquait comment un bon politicien doit se comporter avec son peuple.

Al-Sayyad Ahmad Al-Safi déclare lors du Sermon du Vendredi: «Je vais vous lire quelques paragraphes de la lettre que l\'Imam Ali (as) avait adressée à Malik Al Achtar (que Dieu le bénisse), lui disant:

« Développe dans ton cœur le sentiment d\'amour pour ton peuple, et fais-en la source de bonté et de bénédiction pour lui.

-Ne te comporte pas en barbare envers tes citoyens et ne t\'approprie pas ce qui leur appartient.

-Rappelle-toi que les citoyens  d\'un Etat sont de deux catégories: ils sont soit tes frères en religion, soit tes semblables en genre (humain). Ils sont susceptibles de commettre des erreurs, et sujets aux maladies. D\'aucuns commettent effectivement des erreurs; pardonne-leur comme tu aimerais qu\'Allah te pardonne.

-N\'oublie pas que tu es placé au-dessus d\'eux, tout juste comme je suis placé au-dessus de toi. Et puis c\'est Allah Lui-même qui est au-dessus de celui qui t\'a nommé Gouverneur. IL t\'a confié cette position afin que tu te montres capable de te charger d\'eux. Rappelle-toi! Tu seras jugé sur ce que tu auras fait pour eux».»


 Il a décrit ainsi la personnalité de Malik Al Achtar: «Oh Malik! Connaissez-vous qui était Malik? 
Imam Ali (as) disait:  «J\'ai mon Malik comme le Prophète (sawas) avait aussi son \malik\». Malik est une école, il a été élevé par l\'Emir des croyants (as) et envoyé en Egypte qui est un grand pays, mais le destin avait décrété que Malik ne gouvernerait pas l\'Egypte car il serait empoisonné! Mais voici l\'alliance qui lui a été écrite par son maître Imam Ali (as) et qui sont des écrits précieux que tous les politiciens doivent connaître s\'ils veulent réussir dans leur politique.»

Al-Sayyad Al-Safi continue de citer les paroles de l\'Imam Ali (as): «Ne soyez pas comme des animaux féroces qui saisissent leurs biens:
vous êtes au pouvoir! La police , la sécurité, l\'argent, toutes ces choses-là seront sous vos ordres, donc il ne faut pas les utiliser comme une arme pour dévorer leurs biens comme des animaux féroces.
-  Sache que tes administrés se retrouvent en catégories intimement liées les unes aux autres de telle sorte qu\'aucune d\'entre elles ne saurait être saine si les autres ne le sont pas. Parmi celles-ci il y a: les soldats de Dieu, les agents des affaires, les magistrats, les scribes, les contribuables, musulmans ou adeptes d\'autres religions, les commerçants et les artisans. Il y a également la classe des déshérités et des pauvres. Dieu a fixé le droit comme le devoir de chacun soit dans son Livre, soit dans la Sunna (Tradition) du Prophète, que Dieu soit satisfait de lui, Il s\'agit d\'un dépôt qu\'il nous a confié et que nous protégeons.

- Méfie-toi de l\'orgueil, ne te laisse pas emporter par la confiance en soi qui en résulte, ni par l\'amour de te voir couvert de louanges. Ce comportement est la meilleure occasion offerte au diable pour effacer toutes les bonnes actions.

-Ne rabâche pas en permanence tes bienfaits destinés à tes administrés, n\'exagère point la portée de ton œuvre, ne fais pas suivre tes promesses par le contraire de ce que tu as promis. Le rabâchage annihile les bienfaits, l\'exagération fait disparaître la vérité, les promesses non tenues te vaudront le mépris de Dieu et des hommes».»

 

 

Vérification par Sylvie Gérard-Fontane

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaire aussi