Message de PAIX

Ville Sainte de Karbala

2016-04-30

889 visites

Karbala est connue en tant que ville historique avec un patrimoine qui remonte à la première époque babylonienne (1894-1830 avant J.-C). Plusieurs civilisations s’y succédèrent et les Chrétiens vécurent aussi dans cette ville antérieure à l’apparition de l’Islam dès avant son avènement.

En l’an 61 de l’hégire / 680 après J.-C, Karbala s’est vue emprunter un tournant historique qui la fit passer d’un stade d’existence matérielle au stade d’existence spirituelle éternelle, tournant concrétisé par la bataille d\\\'al-Taf dont le déroulement eut lieu entre un petit groupe de fidèles pieux appartenant à la famille du Prophète Muhammad (saw) et leurs partenaires, réunis sous le commandement de son petit-fils l’Imam al-Hussein (as), et l’armée de Yazid Ben Muawiya qui s’était emparé par la force du Califat islamique. A l’emplacement de cette ville, un épisode avait eu lieu qui s’était soldé par un épouvantable massacre au cours duquel l’Imam al-Hussein (as) et ses compagnons étaient tombés en Martyrs, leurs épouses capturées (comme prisonnières) et leurs tentes incendiées, au cours de cette bataille tragique dont l’Humanité continue à honorer le souvenir, jusqu’à présent, faisant chaque année la Commémoration d’une barbarie sans équivalent.

Le nom de Karbala est lié à celui de l’Imam al-Hussein (as), petit-fils du Prophète Muhammad (sawas) au point que ce Martyr soit devenu un exemple de noblesse, de sacrifice, d’appel à la liberté et à l’égalité entre les êtres humains depuis l’année de son Martyre jusqu’à nos jours.

La dimension mondiale privilège, d’autre part, cette Renaissance husseinite pour lui accorder les qualifications de pérennité les plus importantes, tant elle a scellé des principes essentiels qui s’intéressent à l’Humanité en tout temps et partout dans le monde, ses objectifs ne se limitant pas à une seule nation, une seule société ou à une race unique. Des Chrétiens, des Noirs, des Abyssins avaient pris part à la bataille de Karbala à côté du petit-fils du Prophète (sawas) et avaient combattu ensemble avec leurs compagnons arabes contre un système tyrannique qui n’avait laissé aucune vénération à la religion et qui avait violé tout droit humain.

Nous lançons de Karbala, cette ville dont le nombre de visiteurs atteint chaque année plus de dix millions de fidèles et de touristes, et dont le rayonnement culturel, touristique et religieux se renouvelle sans cesse, à travers ce présent moyen de média, un message de Paix, encadré par des actes véritables de l’Islam qui appellent à la tolérance, à la coexistence pacifique, et au règne de la justice et de l’égalité entre tous les êtres humains  sans aucune distinction, et au refus du terrorisme et de l\'extrémisme.

La présente Revue, publiée dans la Ville Sainte de Karbala, est caractérisée par ses orientations islamiques et culturelles en général, et s’intéresse aux questions de la société islamique partout dans le monde. Elle traite des questions culturelles diverses sur la civilisation de l’Irak et du monde musulman. Elle a en outre pour objectifs la présentation de la culture tolérante de l’Islam inspirée par la ligne de conduite du Prophète (sawas) et les membres de sa famille (as) bâtie sur la tolérance, l’amour et la paix.   

 

 

 

 

Vérification par Sylvie Gérard-Fontane

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaire aussi