Dou'a al-iftitah. Partie 4

Articles

2021-04-27

130 visites

Ce dou'a, avec tous les privilèges qu'il possède, est une clé pour que le serviteur gagne le consentement d'Allah, dans ce bas-monde ainsi que dans l'Au-delà. Les paragraphes qui suivent montrent clairement les bienfaits divins qui descendent abondement.   

 

O mon Dieu! Je Te demande peu (de choses) par rapport à l'immensité (de ce que Tu possèdes, alors que mon besoin est grand, et que Ton non-besoin  est avéré. Alors que pour moi c'est beaucoup, pour Toi, c’est facile et aisé.

 

Allah est notre soutien et notre refuge. Lorsque la vie nous ferme ses portes, et que nous vivons dans la nécessité, nous ne savons pas où nous diriger. Nous nous orientons donc vers Allah pour nos besoins. L'homme pense à tort que c'est lui seul qui pourrait

pourvoir à ses besoins, mais lorsqu'il voit qu'il est tout à fait incapable, il se rend compte qu'il existe un Créateur Puissant qui l'aide à se sauver de ses difficultés.

Ce que je demande est infime face à l'immensité de l'abondance divine.

Mes pensées sont incapables de mesurer la grande bienfaisance d'Allah, et je crois donc, que mes demandes sont grandes.        

 

O mon Dieu! Le fait que Tu aies pardonné mon péché, oublié ma faute, absous mon injustice, couvert mon action détestable, fait preuve d'indulgence envers les nombreux crimes que j’ai commis délibérément et dont je suis pleinement coupable, tout cela m’a encouragé à Te demander ce que je ne mérite pas de Toi. C'est Toi qui  m’as accordé les moyens d'existence par Ta Miséricorde, qui m’as fait entrevoir (une partie de) Ta Puissance et connaître (une partie de) Ta réponse.

 

Reconnaître le péché, l'injustice, les mauvaises actions devant Notre Seigneur est le seul moyen pour faire descendre Sa Miséricorde. Tout ces péchés agissent comme des barrières qui nous empêchent de vivre dans Sa Miséricorde.

 Lorsque Allah nous invite à L'invoquer, ceci signifie qu'Il nous répondra, malgré tout ce que nous avons commis de mauvaises actions à son encontre.

C'est ainsi que l'homme se retrouve désespéré, incapable de reprendre ses forces, mais lorsqu'il se souvient que Son Seigneur est capable de tout changer pour le mieux, plus rapidement qu'un clin d'œil, il sera enfin apaisé et rassuré.

Aussi me suis-je permis de T'appeler en toute confiance, et à Te solliciter avec gaieté, sans peur ni crainte, exigeant de Toi, avec familiarité , ce pourquoi j'étais venu vers Toi.

Lorsque je commets une faute à l'encontre de quelqu'un et que j'aimerai qu'il me pardonne, je crains toujours qu'il n'accepte pas mes excuses. Je me rends chez lui honteux, car je ne veux pas qu'il  touche à ma dignité. Mais lorsque je me rends auprès d'Allah pour qu'Il me pardonne mes péchés, je suis assuré qu'Il me pardonnera, car Il a posé sur Lui-même Sa Miséricorde.    

 

Si cela (ce que je voulais de Toi) tardait à me parvenir, je Te blâmerais par mon ignorance; car peut-être ce retard vaut-il mieux pour moi, pour la simple raison que Tu connais préalablement le résultat des choses.

 

Allah dit dans le Coran que l'homme a été créé de hâte. Il veut que toutes ses affaires soient résolues sur le champs. Mais Allah connait bien ce qui sert à nos profits. Nous voyons donc que lorsque nos demandes ne sont pas exaucées, nous blâmons Allah par ignorance.

C'est une leçon de patience que ce dou'a veut nous enseigner. Il est rapporté qu'un Prophète rencontra un homme qui invoquait Allah, depuis plus de 40 ans, sans que son invocation ne soit exaucée. Le Prophète était étonné de sa détermination de ne pas renoncer à invoquer Allah, car cet homme avait la grande certitude, qu'Allah lui répondrait un jour.  

Jaafar sadeq             

                

Récents

Le plus commun

الزيارة الافتراضية

Cela pourra vous plaire aussi