Pour l'anniversaire de la naissance d'abu al-Fadhil al-Abbas(as). Un petit mot à cette occasion.

Articles

2021-03-18

204 visites

Le nom d'abu al-Fadhil al-Abbas a été fortement lié à la cause d'Achoura. Nous ne pouvons pas imaginer que le nom de l’Imam Hussein soit mentionné sans que ne le soit celui d’al-Abbas. Son sacrifice et son altruisme ont largement marqué notre histoire.

Même sa personnalité a pris un écho chez les Imams infaillibles (as). Ils ont largement, et sans exception, honoré cette personnalité. Il faut donc bien étudier sa biographie pour en découvrir toutes les dimensions et les secrets.

Cette grande valeur que l'Imam al-Abbas a acquise auprès des imams infaillibles montre, de loin ainsi que de près, la gloire qu'il a gagné le jour d'Achoura. Son nom a été lié à celui de l'Imam al-Hussain (as), jusqu'à ce que les orateurs du Minbar aient dédié le septième jour du mois de Muharram pour se souvenir de son noble martyr. 

Depuis son enfance, abu al-Fadhil se rendit compte qu'une grande mission l'attendrait, et que sa vie n'équivaut à rien à côté de celle de son frère.

L'Imam al-Abbas fut éduqué et grandit sous les grands soins de son père et de ses frères. Il hérita, de son père, toutes les nobles valeurs, avec à la tête de celles-ci le courage. En effet, lorsque l'Imam Ali (as) voulut se marier après le martyr de Fatima al-Zahra (as), il chercha une femme descendante d'une tribu connue pour son courage. Soutenir l'Imam al-Hussain (as) fut la seule raison à laquelle l'Imam Ali (as) pensa lorsqu'il se rendit chez Akeel, son frère, qui était érudit dans la généalogie arabe.

Essayons de nous imaginer de quelle manière serait éduqué celui qui naîtra au sein de la maison de la Prophétie et de l'Imamat ? Quelles valeurs  abu al-Fadhil (as) acquerraient ?

Un jour, Zaynab(as) demanda à son père (as) : « Pourquoi, Ô mon père, chaque fois que je mentionne ce nom, mon cœur s'attache à lui fortement ?. Il lui répondit : « Il est celui qui assumera ta protection lorsque tu sortiras depuis Médine jusqu'à Karbala ». Elle lui dit : « Ô mon père, je le quitterai ou bien c'est lui qui me quittera ? ». Il lui répondit : « non, c'est toi qui le quittera, allongé sur la Terre de Karbala ».

Même avant l'arrivée du jour d'Achoura, il montra plusieurs scènes de courage. Il manifesta sa présence dans les trois batailles que l'Imam Ali (as) mena. Puis avec son frère l'Imam al-Hassan. La scène la plus honorable fut alors lorsque les hashimites voulurent ensevelir l'Imam al-Hassan (as) près de son grand-père, et que les ennemis de l'Islam refusèrent. Il dégaina son épée comme signe de mécontentement. L'Imam al-Hussain le rassura et lui dit que ce n'est pas le jour promis.

Ainsi il se rendit compte que la cause de l'Imam al-Hussain (as) fut celle de la Oumma islamique. Ce fut un projet légitime pour remettre sur pieds  les valeurs que les Omeyyades violèrent. Il lui demanda donc de faire partie dans ce projet divin par excellence.      

Abu al-Fadhil (as) a acquis beaucoup de surnoms dont le plus connu est ''al-Saqa'' (celui qui donne à boire ou l'abreuveur). Cette valeur lui a été attribuée, non à nos jours, mais durant toute sa vie. Il n'hésitait jamais de donner à boire à quiconque de sa proche famille.

 Cette valeur fut à son apogée le jour d'Achoura lorsque la famille assoiffée demanda de l'eau. Il se précipita pour en rapporter depuis la rivière de al-Alqami.  A la manière dont son frère l’Imam Hussein (as) lui fit ses adieux, il comprit que ce fut la dernière mission qu’il accomplirait mais sans pouvoir tenir sa promesse.

Il lança un grand soupire qui l'étrangla avant qu'il rende l'âme. Les images des enfants qui demandèrent de l'eau ne s'échappèrent jamais de ses yeux.

Par suite, Allah a fait donc de sa tombe un lieu  d’où les besoins des nécessiteux seraient exaucer.. Aucun ne revient de sa tombe, sans qu'il ne voie son besoin comblé.  

 Quelques autres surnoms    

 Qamar bani Hachim (la lune des fils de Hachim).

Ce surnom lui a été accordé en raison de sa beauté. Les récits rapportent qu'il fut tellement joli que personne ne put résister la lumière de sa beauté.([1])

Al-Tayar (celui qui vole)

Dans la bataille de Karbala, les mains d'abu al-Fadhil ont été coupées. Allah, de la même manière qu'Il a accordé deux ailes à son oncle Jaafar (as), Il lui récompensa de deux ailes, par lesquelles il survolera le paradis.

Al- Chahid (Le Martyre)

Ce surnom est venu à la suite de son martyre dans la bataille de Karbala.

Al-Abd al-Salih (le bon serviteur) ([2])

Ce surnom est mentionné dans le texte de sa visite pieuse, rapporté de l'Imam al-Sadîq(as). Si ce surnom ne lui avait pas été accordé, à qui d’autre aurait-il pu être accordé? y a-t-il quelqu’un d'autre qui puisse mériter ce surnom ?

Sahib al-Liwa ( porteur de l'étendard) ([3])

L'Imam Hussain (as) lui confia de porter le drapeau de la bataille de Karbala, , non pas en raison de leur lien de parenté  , mais parce qu'il fut l'homme le plus brave parmi les compagnons de l'Imam al-Hussain (as).

Jaafar sadiq

 

 

    

 

[1] ) Ibn Namaa l-Hili, muthir al-ahzan, P.254 ; abu al-Faraj al-Asfahanim ; maqatil al-talibayin, P.89

[2] ) Ibn Anaba al-Hassani , Umdat al-Talib, P.124

[3] ) idem, P.280

Récents

Le plus commun

الزيارة الافتراضية

Cela pourra vous plaire aussi