L'approche dynamique du Coran (2)

Articles

2021-02-11

138 visites

L'invocation de l'Ouverture ( dou'a al-iftitah)

Dans ce dou'a rapporté de l'Imam Mahdi (as), nous lisons un paragraphe qui se réfère à cette approche : « Ô notre Seigneur ! nous désirons, auprès de toi, d'un gouvernement digne, dans lequel Tu honores l'Islam et ses gens, et tu humilies l'hypocrisie et ses gens, et dans lequel Tu nous rends parmi ceux qui appellent à Ton adoration et des leaders qui appellent à Ta voie » .

Deux choses que l'Imam Mahdi (as) demande à Allah de l'accorder : « Tu nous rends parmi ceux qui appellent à Ton adoration et des leaders qui appellent à Ta voie ». Il s'avère donc pour quiconque désire se charger de la mission de transmettre le Message divin, d'avoir toutes les qualités qui le rend capable d'accomplir cette mission honoraire par excellence. Cette mission de leader exige d'exploiter les capacités des gens et les orienter du cycle de la théorie vers celui de pratique, en adoptant un discours hautement modéré qui peut choquer les sociétés de leur fond. Au fait ce ne sera pas une mission à titre individuel, mais toute personne qui se voit capable d'établir les principes de la réforme, qui se base sur l'originalité et le renouvellement, elle y serait impliquée.  

Allah dit dans la sourate al-Ahzab : « Ô ceux qui ont cru, craignez Allah et dites une parole juste ». Cette norme que le verset édicte exige que l'action devrait accompagner la parole, sinon nous n'arrivons pas à être qualifiés de réformateurs.

Le Coran, alors que la période de sa descente fut courte, son efficacité à faire des changements intrinsèques au sein des sociétés est reconnue.  Nous lisons que, dans le Coran le mot ''ténèbres'' est cité plusieurs fois, alors que le mot ''lumière'' est cité une seule fois, ce qui montre l'existence de plusieurs voies d'égarement, mais la voie de la guidance est unique.

Et si le Coran n'avait pas cette capacité de réforme, comment Allah nous recommande de suivre ses jugements et principes ? cela va mettre en cause sa véracité et son authenticité.

Les bases principales de cette approche

Pour que cette approche s'applique, elle aurait besoin de bases sur lesquelles elle se fonde.

  1. Il faut bien comprendre qu'Allah est Celui qui dirige tout dans cet univers. Il détient la puissance absolue. Au cas où les gens se rendent compte de cette vérité, ils vont agir d'une liberté , car le fait de compter sur Allah sèmera dans les cœurs une force inépuisable.

Toute action serait jugée selon le Coran, et donc nos actions ne seront pas des actes vides. Comme par exemple lorsque nous accomplissons la salat. La majorité de gens font la salat, car cet acte est imposé comme devoir. Peu de gens ressentent sa spiritualité, car ils voient par cet acte un moyen de se rapprocher à Allah et de recevoir Ses émanations.

  1. Acquérir les bonnes mœurs.  Parmi les questions les plus majeures sur lesquelles l'Islam insiste est le fait d'acquérir les bonnes mœurs, car l'une des qualités pour celui qui assume la responsabilité d'appeler les gens à la bonne voie, c'est d'avoir les bonnes mœurs.
  2. Cette approche a pris en considération la question de faire un changement vers le bien, en partant de l'individu qui représente la base essentiel, jusqu'à la société.
  3. Cette approche se fonde sur la réalité des faits vécus, alors que les autres approches n'adoptent pas la réalité lorsqu'elles fondent ses principes, ce qui les met dans la sphère de virtualité.   

 

L'Islam a pu imposer son influence lorsqu'il a commencé à appeler les gens ,à le suivre, par le bon dialogue. Si la langue du fanatisme et de la haine dominent, nous n'arrivons jamais à présenter l'Islam comme la religion qui a les capacités à gouverner le monde dans la réapparition de l'Imam al-Mahdi(as). L'Islam a aussi discuté, dans son dialogue la question de divergence d'opinions suite à la divergence de manière de réfléchir. Pour ce faire, il faut comprendre les orientations des individus de chaque société cible, ce qui met l'Islam dans un défi réel.

Allah dit : « ne dialoguez pas les gens du Livre que par la manière la plus juste ».

Lorsque l'Islam s'est ouvert, sur les autres religions et les autres cultures, il a voulu, par les objectifs qu'il adopta, établir la culture d'accepter tout avis contraire, sans que cela nuise à personne. Les pensées qu'utilisent l'Islam pour atteindre ses objectifs ne sont pas figées ni surannées,elles sont au courant aux changements de chaque époque .

 

 

Quelques paragraphes sont tirés d'une recherche publiée dans la revue ''al-Misbah'', numéro 1, 1431 H.

Jaafar sadeq      

 

 

 

Récents

Le plus commun

الزيارة الافتراضية

Cela pourra vous plaire aussi