L'ANÉANTISSEMENT DE DAESH NE SIGNIFIE PAS LE RÉTABLISSEMENT DE TOUTES CHOSES EN IRAK", dixit SON ÉMINENCE CHEIKH ABDUL MAHDI KARBALA'I

Actualités

2017-03-15

336 visites

Le représentant de l'Autorité suprême religieuse. Le Représentant de l'Autorité Religieuse Suprême, Cheikh Abou Mahdi al-Karbalâ'i dit : "L'anéantissement des groupes terroristes de Daesh ne signifie pas le rétablissement de toutes choses". C'était pour mieux souligner que la victoire sur Daesh n'est qu'une étape dans la quête de la quiétude et du mieux-être en Irak. Le Représentant de l'Autorité suprême religieuse enchaîna conséquemment : "Nous avons besoin d'éradiquer les racines intellectuelles de l'extrémisme. C'est pourquoi il est nécessaire d'unir les efforts régionaux et internationaux".

 Le Cheikh Al Karbalâ'i a tenu ces propos lors de la première édition du Forum de la communication internationale organisé par le Saint Sanctuaire Husseinite, le dimanche 12/03/2017, dans la salle de Khatam-il-Anbiyâ située dans la sainte cour husseinite, en présence des personnalités de différentes confessions venues de l'intérieur de l'Irak aussi bien que de l'extérieur, ce qui a rehaussé le niveau et l'éclat du Forum .

Dans sa communication, le Cheikh Al Karbalâ'i à mis l'accent sur une réalité qui coûte énormément à l'Irak : "L'Irak dépense beaucoup de sang et d'impôts la défense le développement, le progrès et l'émergence, lesquels objectifs auraient pu être réalisés si ce n'était pas cette situation d'insécurité".

Et de déplorer que "Daesh ne tue pas seulement les citoyens innocents, mais il tue également la civilisation de l'humanité dans son ensemble : il attaque les lieux saints de toutes les religions sans exception, et ceci montre l'envergure de l'aberration de ces groupes".

 "Alors, renchérit le Représentant de l'Autorité suprême religieuse, il est nécessaire d'unir tous les efforts pour stopper la propagation de l'extrémisme, notamment dans les cadres intellectuel, religieux et culturel, qui ont laissé leurs impacts dans le passé ainsi qu'ils marqueront aussi le futur". Son Éminence Al Karbalâ'i insisista en disant :

"En fait, nous devons mettre le point sur l'aspect intellectuel, culturel et médiatique pour mettre en évidence la fausseté de ces idées qui ont marqué de leurs empreintes différentes couches de la société humaine. Donc, les religieux, les intellectuels et les acteurs culturels doivent assumer leurs responsabilités afin de mettre en relief les réalités des religions célestes, de même celles de l'Islam".

 

Comme pour mieux insister sur cet impératif, il ajouta que "l'extrémisme ne se limite pas au monde islamique, mais il devient un danger mondial en gagnant sa place dans les autres coins du monde telles que l'Europe et l'Asie". L'alerte est on ne peut mieux sonnée, chacun doit se réveiller et s'atteler à la tâche de vaincre les extrémismes, tous les extrémistes, sous toutes leurs formes.

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaire aussi