Sous une grande présence officielle et internationale : La fondation chiite participe à la conférence de l’UNESCO à Paris.

Actualités

2017-02-28

412 visites

Sous la direction du Président de la Fondation chiite ( Waqf chiite) Sayyed Alaa al-Moussawi, le recteur de la  faculté (Al Imam Kazim) Dr Ali Al Yaqoubi  a participé à une conférence internationale organisée par l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) pour la protection du patrimoine culturel dans les zones libérées de l'Irak.

Certains medias ont révélé que la conférence avait eu lieu à paris organisée par l’UNESCO, prise en charge par le Japon avec une grande participation d’organisations internationales en provenance de divers pays à travers le monde entier.

Le recteur de la faculté de l’Imam Kazim (as) Dr Yaqoubi a profité pour présenter une recherche importante qui a prêté l’attention aux participants,  dont il a abordé les cadres juridiques pour la protection du patrimoine culturel et religieux en Irak sur les grands efforts dont la Fondation chiite  a fourni dans ce domaine.

Yaqoubi a clarifié la taille de la grande attaque commise par les terroristes contre les  mosquées, les saints sanctuaires, et les lieux saints en Irak.

Il a aussi  abordé un sujet sur les mécanismes et les plans qui devraient être appliquées pour surmonter les effets de celui-ci.

Yakoubi a apporté aussi des éclaircissements sur le rôle de la fondation, en expliquant ses objectifs et sa relation avec ses multiples projets, ainsi que ses efforts dans le développement de la préservation et l’entretien des manuscrits, et la mise en place d’un certain nombre de musées dans les saints sanctuaires.
Yakoubi a appelé à la nécessité de former des comités spécialisés pour inventorier et évaluer les dommages commis par les terroristes contre le  patrimoine culturel iraquien, en cherchant des  méthodes de traitement dans les zones libérées.

 

 

  Revision linguistique : Ali Bernard CHANGAM

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaire aussi