Le représentant de Sayyed Ali al-Sistani avertit que le nouveau gouvernement risque d’être comme ses précédents et révèle les causes de la crise de Bassorah et les moyens de les résoudre

Sermons du Vendredi

2018-09-09

60 visites

Le représentant de la Référence religieuse suprême, dans son sermon de vendredi, a déclaré que la Référence religieuse suprême exprime ses préoccupations concernant la situation à Bassorah.

Cheikh Abdul Mahdi al-Karbalai a déclaré, lors du second sermon du Vendredi au saint Sanctuaire de l’imam Hussein, le 07 / 09 / 2018,  que la Référence religieuse suprême suit avec beaucoup d'inquiétude les développements dans la ville de Bassorah, exprimant sa profonde tristesse et ses regrets,  face à ce qui s'est passé là-bas, notant qu’elle a averti de cela plus d'une fois mais personne n'a malheureusement pas écouté ses avertissements.

Il a ajouté que la Référence religieuse suprême confirme son refus et sa condamnation absolue de l'exposition des manifestants pacifiques aux agressions flagrantes, notamment en leur tirant dessus, ce qui a entraîné la chute de nombreuses victimes et d'autres blessés.

Il a souligné qu’elle condamne fermement l'attaque contre les forces de sécurité chargées de la protection des bâtiments et des installations du gouvernement, en leur jetant des pierres et des cocktails Molotov ce qui a causé  la blessure des dizaines d’entre eux. La Référence religieuse suprême a également condamné les attaques sur les biens publics, tels que le brûlage, le bris, le pillage, etc.

Al-Karbalai a affirmé que  ces pratiques, en plus d'être injustifiées par la loi, provoquent de nouvelles crises et compliquent la solution des problèmes dont souffrent actuellement les citoyens.

Le représentant de la Référence religieuse suprême a appelé tous à renoncer de telles pratiques et à ne pas recourir à la violence, en particulier  la violence excessive pour faire face aux manifestations et à éviter d’attaquer les biens publics et privés.

Il a indiqué que le peuple irakien a une longue patience pour ce qu’il a subi après la chute de l’ancien régime ; des attaques terroristes qui ont fait des centaines de milliers de victimes, veuves et orphelins, puis il a présenté le meilleur de ses fils pour défendre l’Irak et ses lieux saints dans une guerre féroce qui a duré longtemps face au terrorisme daechite. Aussi, une grande partie du peuple a subi de nombreux préjudices et privations pendant 15 ans dans l’espoir que le nouveau régime se traduira par une situation différente de celui passé dans lequel les gens jouiront d’une vie décente et stable.

 

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaît aussi