LE JOURNALISTE FRANÇAIS, GEORGES MALBRUNOT A DÉCLARÉ : "LA MOBILISATION POPULAIRE JOUE BIEN SON RÔLE DANS LA LIBÉRATION DES ZONES OCCUPÉES PAR LES TERRORISTES"

Reportages

2017-05-06

1021 visites

en effet, lors de sa première visite dans la ville sainte de Karbala pour participer à la treizième édition du festival international annuel \Rabi\'a al- Chahada\, le journaliste et écrivain français George Malbrunot a déclaré : \Je suis très impressionné par le nombre des pèlerins qui sont là. C’est vraiment immense: il y a de l\'Iran à l\'Inde et du Pakistan, et ce qui m\'a surtout frappé, c’est que j’ai trouvé que tout se passe dans une très bonne organisation, contrairement aux rumeurs qui disent qu\'il y a le désordre partout.

M. Malbrunot a dit également que la ville sainte de Karbala est une ville qui connaît un certain développement économique, en particulier grâce au pèlerinage religieux. Et d\'ajouter : \J’ai eu l’occasion de visiter les hôpitaux qui sont liés au Saint sanctuaire Husseinite et je les ai trouvés comme des hôpitaux extrêmement performants, avec les commodités de la modernité et des exigences du développement.

Quant au rôle que joue la mobilisation populaire Irakienne, le journaliste et écrivain français a poursuivi en disant que \la mobilisation populaire jouent un rôle considérable pour la défense du paye et, moi, j’étais à Bagdad en 2014 lorsque Daech est entré dans Mossoul. Il y avait une vraie menace sur Bagdad et, donc, la mobilisation populaire a permis de reprendre des positions et de vaincre Daech dans certaines zones.

La Mobilisation populaire a apporté aussi beaucoup d’aides aux réfugiés et à ceux-là aussi qui poussent les Américains à reconnaitre leur rôle .

Georges Malbrunot a renchéri en disant : « Je crois que, après avoir libéré les zones occupées, il faut que la Mobilisation populaire revienne au point de départ et s\'intégrer dans le cadre des forces de sécurité officielles car cela est nécessaire pour le renforcement et la fermeté de la sécurité.

Pour ce qui est de sa vision de la situation de l’Irak après Daech, M. Malbrunot a dit : « Je crois que, après Daech, ce sera difficile, notamment entre les Kurdes et le gouvernement irakien... Moi, j’ai fait un entretien avec Massoud Albarzani (le président de la province du Kurdistan) pour le Figaro , et il a dit clairement qu’il veut aller vers l’indépendance et organiser un referendum.

Il veut maintenir des positions pour le Peshmerga dans certaines zones, ce qu\'on appelle \les zones disputées\ tels que Kirkouk, Sinjar, Khanaqin etc .\

  

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaît aussi