MUSULMANS ET NON-MUSULMANS PEUVENT-ILS VIVRE ENSEMBLE ?

Etudes et recherches

2016-10-18

252 visites

La paix passe par le respect de l’autre

 

Nous sommes tous d’accord qu’aucune société ou communauté ne peut émerger que si l’aspect liberté dont nous

avons défini est pris en compte. Et l’émergence dans tous ses aspects ne peut se faire qu’à travers la paix. Sans la paix on ne peut rien faire ; bien prier, jeûner, lire le Saint Coran, apprendre les règles de la religion, faire le hajj, travailler afin de retirer le droit de Dieu sur le bénéfice de notre travail (zakat, khoums) visiter le Prophète, sa Famille etc. L’islam est la seule religion qui se préoccupe à donner à tout être humain la paix tant physique que spirituelle même comme il y a de nombreuses allégations qui prétendent que l’islam s’est répandu par l’épée ou qu’il encourage la violence au détriment de la paix et du dialogue tout simplement parce que voyant certaines personnes qui prétendent agir au nom de la religion islamique prôner la violence et interdire le dialogue avec des gens qu’ils ne partagent pas les mêmes opinions. Voilà pourquoi, il serait faux de se faire une idée de l’islam en se basant sur les actes de telles personnes qui, rappelons le, sont des ennemis de cette religion. La meilleure façon de comprendre l 'islam est de se référer à sa source divine. La source de l 'islam est le Saint Coran; et le modèle de la moralité décrit dans le Saint Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé en Occident. Le Saint Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l 'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l 'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l 'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l 'entourent. Et Si nous nous en tenons au radical du mot islam, qui est « salam » et qui veut dire « paix » on comprendra rapidement que l’islam fixe ses fondements sur la paix; qu’elle soit sociale et spirituelle. Les faits de l’histoire – qui sont solides et absolus- ainsi que les témoignages des savants non-musulmans de l’est et de l’ouest le confirme. Les victimes de toutes les guerres du Messager de Dieu(saw) qui n’était que dans une posture défensive en vingt batailles durant neuf ans sont limitées à 203-386 des polythéistes contre 183 des musulmans !... alors que Voltaire (1694-1778) a énuméré les victimes des guerres religieuses entre les catholiques et les protestants en Europe, on dit qu’elles sont dix millions, c 'est-à-dire 40% des peuples d’Europe centrale !!! En plus, toutes les batailles des conquêtes islamiques étaient contre les armées de l’impérialisme romain et perse, celles qui ont colonisé l’orient et l’ont subjugué sur le plan religieux, culturel, linguistique, politique et civilisationnel pendant dix siècles !! En outre, aucune bataille entre les armées islamiques et les habitants des pays de l’Est n’a eu lieu… Les témoignages des savants non-musulmans sur la propagation pacifique de l’islam remplissent les livres… dont on cite : La parole de l’orientaliste anglais Georges Sale (1697-1736) qui est l’auteur d’une traduction du Saint Coran en anglais : « la loi (sharia) de Mohammed a rencontré un bon accueil sans pareil dans le monde …et ceux qui imaginent qu’elle s’est répandue par l’épée se laissent prendre par une grande illusion » ! Les mots de l’érudit anglais « Sir Thomas Arnold » (1864-1920) qui est le plus grand homme qui a fait la chronique de la propagation de l’islam dans son livre (the preaching of islam) (l’appel de l’islam) : « l’idée qui a circulé que l’épée était le facteur de la conversion des gens à l’islam est loin d’être crue…la théorie de la foi islamique respecte la tolérance et la liberté de la vie religieuse pour tous les adeptes des autres religions…il a été dit que « Justinien » (483-565)

 – l’empereur romain – a ordonné de tuer deux cent milles coptes dans la ville d’Alexandrie, et la persécution de ses successeurs a mené de nombreuses personnes à se réfugier au désert.

 La conquête islamique a apporté à ces coptes une vie fondée sur la liberté religieuse dont ils ne profitaient pas avant cela depuis un siècle… et il n’y a pas de témoignages que leur apostasie de leur ancienne religion et le fait d’entrer largement dans l’islam étaient dus à une persécution ou une pression basée sur l’intolérance de la part de leurs nouveaux dirigeants…mais beaucoup de ces coptes se sont convertis à l’islam avant la conquête, quand l’Alexandrie – la capitale de l’Egypte ce jour-là – était encore en train de résister aux conquérants ; de nombreux coptes ont suivi le chemin de leurs frères quelques années plus tard… » Et si nous nous en tenons au contexte camerounais où nous vivons, il ne se passe pas une journée sans qu’une personne venant de quelque religion que se soit n’embrasse l’islam sans être contraint. Je pense que L’arme réelle de l’islam n’est et ne sera autre que la démonstration logique dans le dialogue, l’amour du prochain et la justice. En outre, lorsque nous approchons l’histoire du vécu du Prophète et des Imams immaculés, on voit clairement qu’il y avait une coexistence entre l’islam et les autres religions ou les courants de pensés ; « s’ils s'inclinent à la paix, fais le de même et confie toi à Allah, car Il est celui qui entend et qui sait tout » sourate 8 :62. Pourquoi aujourd’hui nous voulons vivre le contraire. Il est important aujourd’hui que tout musulman responsable donne une image lumineuse de l’islam qui est fondée sur le respect de la pensée des autres.

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaire aussi