Seyid Ahmad Safi " l'occupation américaine de l'Irak n'a pas respecté les lois, ils ont aussi contribué dans la destruction de ses biens

Les délégations et les invités

2016-02-22

379 visites

 

Le représentant de la  référence religieuse et le secrétaire général du Saint Sanctuaire Abbasside Sayed Ahmed Safi a déclaré lors de sa rencontre avec la délégation chrétienne de Washington Qu\'après l\'invasion des américains en 2003 en Irak, les américains n\'ont pas respecté les lois irakiennes, ils ont aussi contribué dans la destruction des biens de l\'Irak. Tandis que les émigrés irakiens respectent les lois partout où ils se trouvent sous la recommandation du guide religieux Seyed Ali Sistani. Et c\'est ça qui nous différencie avec eux.


Il a révélé aussi que: le jour de la mort du  papa Jean-Paul II avais envoyé une lettre de condoléance de Son Eminence le grand ayatollah Sistani  à l\'ambassade du Vatican à Bagdad, en (2004) ou (2005), et cette position avait de nombreuses réactions .Ça prouve que la référence religieuse suprême se sympathise avec toutes les communautés en Irak et elle sent que les chrétiens irakiens ont été plus  touchés, surtout les chrétiens de Mossoul.
Et grâce à votre posture internationale peut être vous pourrez influencer les politiciens du monde qui font partie de ceux qui se passe actuellement en Irak, et mettre pression sur ceux qui financent ces actions terroristes,
 il déclare aussi qu\'avant l\'année 2003, lorsque le régime Saddam gouvernait l\'Irak, ce régime avait expulsé des irakiens, certains sont allés se réfugier en Europe, une partie en Amérique, en Australie et d\'autres en Asie. Et ces Etats leur prenaient en charge car ils leur considéraient comme des refugiés. Conformément à leurs lois il ne permettaient pas que les réfugiés travaillent.

A ce propos, les refugies demandaient à Sistani est ce qu\'ils peuvent travailler sans que l\'Etat en est courant? et le Seyed les a toujours répondu: non!  il faut que vous respectiez les lois de ces pays.
Nous en Irak, dans notre domaine religieux et notre méthodologie dans le contexte de la Hawza (école religieuse) de Nadjaf, nous respectons les autres systèmes, et ce respect ne fait pas l\'objet d\'une raison politique, maisc\'est plutôt une recommandation divine. Alors  nous croyons que c\'est un devoir religieux de respecter les lois des autres pays. Donc nous attendons de vous de prendre en compte les personnes et la réforme de certaines choses et essayer de corriger  certains erreurs comme celles-ci .
Voilà ce que je voulais vous éclaircir ! Et merci encore une fois, et nous vous souhaitons un agréable séjour ici, et un bon retour s\'il plait à Dieu!

 

 

La délégation était composée d\'un groupe de catholiques et  d\'évêques dirigé par le cardinal Théodore Mc Carrick, le cardinal des catholiques, Mgr V, et William Crieff Miller, l\'ambassadeur américain en Ukraine, et Mgr John BrysonChane de l\'Église Anglicane et l\'évêque de la cathédrale nationale de Washington.

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaire aussi