Apprendre et appliquer: Islam, le comportement.

Articles

2016-08-24

595 visites

On ne finit jamais d'apprendre et nous serons interrogés sur ce que nous en avons fait dans la pratique, sinon, pourquoi Allah nous aurait-IL envoyé 124 000 prophètes, Ses livres rectifiés par le Coran qui est Sa parole comme une guérison, une miséricorde et un guide? A quoi ça sert d'apprendre à faire un gâteau si on n'applique ni la recette ni ne s'en nourrit? Wa Allahu Alem, mais quand vous apprenez à faire un couscous, vous le mangez et vous le partagez, et personne n'achète un litre de lait pour le regarder sur une étagère. Alors la Science d'Allah n'est-elle pas la Science Utile par excellence? Dont émanent toutes les sciences au service de l'Homme, alors pourquoi ne pas appliquer ce que nous apprenons, pourquoi ne voir en le manifeste et le manifesté que ce qui satisfait notre vanité plutôt que ce qui comblerait notre âme ?

Chapitre 2 (al Baqara):

83. Et [rappelle-toi], lorsque Nous avons pris l'engagement des enfants   d'Israël de n'adorer qu'Allah, de faire le bien envers les pères, les mères, proches parents, les orphelins et les nécessiteux, d'avoir de bonnes paroles avec les gens; d'accomplir régulièrement la Salat et d'acquitter le Zakat! - Mais à l'exception d'un petit nombre de vous, vous manquiez à vos engagements en vous détournant de Nos commandements.

177. La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu'amour qu'on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l'aide et pour délier les jougs, d'accomplir la Salat et d'acquitter la Zakat. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu'ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux !

189. Ils t'interrogent sur les nouvelles lunes - Dis: ‹Elles servent aux gens pour compter le temps, et aussi pour le Hajj [pèlerinage]. Et ce n'est pas un acte de bienfaisance que de rentrer chez vous par l'arrière des maisons. Mais la bonté pieuse consiste à craindre Allah. Entrer donc dans les maisons par leurs portes. Et craignez Allah afin que vous réussissiez!›.

215. Ils t'interrogent: ‹Qu'est-ce qu'on doit dépenser?› - Dis: ‹Ce que vous dépensez de bien devrait être pour les pères et mère, les proches, les orphelins, les pauvres et les voyageurs indigents. Et tout ce que vous faites de bien, vraiment Allah le sait›.

Chapitre 3 (al Imrane):

92. Vous n'atteindriez la (vraie) piété que si vous faites largesses de ce que vous chérissez. Tout ce dont vous faites largesses, Allah le sait certainement bien.

Chapitre 4 (al Nissa):

36. Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Allah n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant,

chapitre 6 (al An’Am):

151. Dis: ‹Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit: ne Lui associez rien; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux. N'approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu'en toute justice la vie qu'Allah a fait sacrée. Voilà ce qu'[Allah] vous a recommandé de faire; peut-être comprendrez-vous.

Chapitre 17 (al Isra):

23. et ton Seigneur a décrété: ‹n'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point: ‹Fi!› et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.

24. et par miséricorde; abaisse pour eux l'aile de l'humilité; et dis : ‹Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit›.

25. Votre Seigneur connaît mieux ce qu'il y a dans vos âmes. Si vous êtes bons; Il est certes Pardonneur pour ceux qui Lui reviennent se repentant.

26. ‹Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu'au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment,

chapitre 29 (al Ankabut) :

8. Et Nous avons enjoint à l'homme de bien traiter ses père et mère, et ‹si ceux-ci te forcent à M'associer, ce dont tu n'as aucun savoir, alors ne leur obéis pas›. Vers Moi est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez.

Chapitre 31 (Luqman) :

14. Nous avons commandé à l'homme [la bienfaisance envers] ses père et mère; sa mère l'a porté [subissant pour lui] peine sur peine: son sevrage a lieu à deux ans.› Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. Vers Moi est la destination.

15. Et si tous deux te forcent a M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. Et suis le sentier de celui qui se tourne vers Moi. Vers Moi, ensuite, est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez›.

Chapitre 46 (al Ahqaf) :

15. Et Nous avons enjoint à l'homme de la bonté envers ses père et mère: sa mère l'a péniblement porté et en a péniblement accouché; et sa gestation et sevrage durant trente mois; puis quand il atteint ses pleines forces et atteint quarante ans, il dit: ‹Ô Seigneur! Inspire-moi pour que je rende grâce au bienfait dont Tu m'as comblé ainsi qu'à mes père et mère, et pour que je fasse une bonne oeuvre que Tu agrées. Et fais que ma postérité soit de moralité saine, Je me repens à Toi et je suis du nombre des Soumis›.

16. Ce sont ceux-là dont Nous acceptons le meilleur de ce qu'ils oeuvrent et passons sur leurs méfaits, (ils seront) parmi les gens du Paradis, selon la promesse véridique qui leur était faite.

17. Quant à celui qui dit à ses père et mère: ‹Fi de vous deux! Me promettez-vous qu'on me fera sortir de terre alors que des générations avant moi ont passé?› Et les deux, implorant le secours d'Allah, [lui dirent]: ‹Malheur à toi! Crois. Car la promesse d'Allah est véridique›. Mais il (répond): ‹Ce ne sont que des contes d'Anciens›.

18. Ce sont ceux-là qui ont mérité la sentence [prescrite] en même temps que des communautés déjà passées avant eux parmi les djinns et les hommes. Ils étaient réellement perdants.

Le Salaire de Bienfaiteurs

Chapitre 3 (ali imran) :

198. Mais quant à ceux qui craignent leur Seigneur, ils auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, un lieu d'accueil de la part d'Allah. Et ce qu'il y a auprès d'Allah est meilleur, pour les pieux.

Chapitre 76 (al Insan) :

5. Les vertueux boiront d'une coupe dont le mélange sera de camphre,

6. d'une source de laquelle boiront les serviteurs d'Allah et ils la feront jaillir en abondance..

11. Allah les protégera donc du mal de ce jour-là, et leur fera rencontrer la splendeur et la joie,

12. et les rétribuera pour ce qu'ils auront enduré, en leur donnant le Paradis et des [vêtements] de soie,

Chapitre 82 (al Infitar) :

13. Les bons seront, certes, dans un [jardin] de délice,

Chapitre 83 (al Mutafiffine) :

18. Qu'ils prennent garde! Le livre des bons sera dans l'Illiyoun -

19. et qui te dira ce qu'est l'Illiyun? -

20. un livre cacheté!

21. Les rapprochés (d'Allah: les Anges) en témoignent.

22. Les bons seront dans [un jardin] de délice,

23. sur les divans, ils regardent.

24. Tu reconnaîtras sur leurs visages, l'éclat de la félicité.

25. On leur sert à boire un nectar pur, cacheté,

26. laissant un arrière-goût de musc. Que ceux qui la convoitent entrent en compétition [pour l'acquérir]

27. Il est mélangé à la boisson de Tasnim,

28. source dont les rapprochés boivent.

Références coraniques du site quran.al-shia.org

Récents

Le plus commun

Cela pourra vous plaire aussi